Pierre Elliott Trudeau ne mérite pas un aéroport à son nom

En public, Pierre Elliott Trudeau accusait les souverainistes de vouloir saboter l’économie du Québec. En privé, il envisageait de plonger des dizaines de milliers de familles québécoises dans le chômage et la pauvreté pour les punir d’avoir voté du mauvais bord.

Selon un document secret depuis 1976 et dévoilé par Radio-Canada cette semaine, l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau aurait rencontré l'homme d'affaires Paul Desmarais pour qu'il délocalise des emplois hors du Québec. Son plan? Faire grimper le taux de chômage «de 10 % à 15 % ou même à 20 %» dans le but de «rendre les choses aussi difficiles que possible» pour les Québécois et Québécoises.

Par respect pour le peuple québécois, nous exigeons donc que soit changé sans tarder le nom de l’aéroport international Pierre Elliott Trudeau. Pourquoi ne pas en profiter pour trouver une personnalité féminine à honorer pour faire d'une pierre deux coups? Notre toponymie doit faire plus de place aux femmes!

Exigeons que soit changé le nom de l’aéroport Pierre Elliott Trudeau.